Quel est votre parcours scientifique ?

Mon parcours scientifique se résume à une formation qui pourrait être nommée “classique”, dont licence + Master en Biologie Cellulaire et Intégrative à l’Université de Grenoble I; incluant 2 stages: le premier sur une thématique d’Immunologie/Cancérologie, le second en Biologie Cellulaire. J’ai ensuite intégré l’EFS (Etablissement Français du Sang) Auvergne-Loire de St-Etienne pour un Doctorat d’Immunologie que j’ai soutenu en décembre 2010.

Julien Berthet

Quels sont vos objectifs professionnels ?

A court terme je souhaite développer des connaissances que je n’ai pas pu acquérir lors de mon parcours doctoral; notamment la démarche Qualité. L’idée est de pouvoir assumer pleinement un poste de gestion de projet. Sur du plus long terme, je souhaiterais m’investir dans la création d’entreprise.

Quel poste occupez-vous actuellement, en quoi consiste votre emploi ?

Je suis aujourd’hui Spécialiste Produit pour la société Immunotech, filiale de Beckman Coulter. Ce poste, dépendant du département de l’Assurance Qualité Post-Market, correspond au support technique global d’une gamme de produit (Immun analyse). Ce support regroupe aussi bien les activités de contact avec le client mais aussi de suivi des actions correctives qui peuvent être engagées suite à un problème sur un lot de produit. L’expertise technique et scientifique, par le statut de Docteur en Biologie, est alors primordiale au contact avec le client (responsable de laboratoire de diagnostique principalement) mais aussi lors de l’interaction avec les chefs de service de l’entreprise. Tout ceci est à mettre en parallèle par le statut international de Beckman Coulter; seuls 30% des clients sont Français.

Comment avez-vous connu le Réseau BIOTechno ?

Lors de mon stage de Master 2, j’ai rencontré plusieurs membres du réseau (notamment Simon Gudin). Après avoir “migré” sur St-Etienne pour mon doctorat, j’ai adhéré à l’Association Stéphanoise de Jeunes Chercheurs (ASEC) et ai contribué à l’élargissement des activités de l’association, notamment en ce qui concerne l’implication de l’ASEC dans l’organisation de BIOTechno Rhône-Alpes, aux cotés des associations BioDocs-Lyon et 38Globule-Grenoble.

Pouvez-vous définir votre implication au sein du Réseau ?

En 2008, 2009, 2010 et 2011, j’ai activement contribué à l’organisation des Forums BIOTechno Rhône-Alpes. Je m’y suis beaucoup investi ?

confjulien
bureauJulien
Equipe organisatrice du Forum BIOTechno Rhône-Alpes 2010

Dr. Julien Berthet, intervenant lors de la Conférence Plénière «Réussir: Réseau, Recrutement».
Forum BIOTechno Rhône-Alpes 2011.

En 2009, j’ai repris la présidence du Réseau BIOTechno. Depuis, je suis le plus que je peux l’évolution du réseau en participant à plusieurs commissions. En 2009, j’ai créé la communauté BIOTechno sur Viadéo et ai initié les newsletters du réseau, disponibles sur le site web du réseau BIOTechno (http://www.biotechno.asso.fr/fr/newsletter). Enfin, après avoir décroché un poste en début d’année 2011, je me suis retrouvé de l’autre côté de la scène: j’ai été intervenant lors des Forums BIOTechno Rhône-Alpes et Marseille, ce qui a été une très bonne expérience.

Quelles compétences nouvelles avez-vous acquises par la pratique associative ?

Tellement que je n’arriverai pas à toutes les citer! Le réseau m’a beaucoup appris, notamment en 2009. Etre président d’une telle organisation demande beaucoup de temps et d’investissement et c’est un réel défi que de pouvoir gérer sa thèse en parallèle. De ce poste, tout y passe : management, gestion de conflits, gestion de réunions, prises de décisions, représentation de l’association à l’extérieur…En plus de cela, organiser les Forums est aussi une mission avec tout ce que cela comporte en terme d’organisation, gestion financière, gestion de délais, démarchages…! Et surtout, l’acquisition d’une vision “professionnelle” qui change radicalement le contact avec le “potentiel” recruteur. Sans oublier bien sûr la création d’un réseau professionnel primordial au recrutement!!

En quoi ces compétences ont-elles contribué à votre insertion professionnelle?

Pour contredire la réponse précédente, mon réseau n’a pas contribué à ma prise de poste actuel ! Mais, tout le reste oui! En effet, au sortir d’un Doctorat, mes recruteurs m’ont dit qu’ils étaient impressionnés par la quantité et surtout la qualité des expériences professionnelles de mon CV; car oui, un engagement associatif est une expérience professionnelle ! Ils cherchaient un Docteur en Biologie et clairement c’est mon parcours associatif qui a fait toute la différence avec les autres postulants. Aujourd’hui, j’occupe un poste réservé, dans cette entreprise, à des personnes ayant plus de 10 ans d’expériences professionnelles et mon parcours associatif passé (et présent) m’aide tout les jours à organiser des réunions, interagir avec les clients, s’organiser!

Quel(s) conseil(s) pourriez-vous donner aux membres / futurs membres du Réseau ?

Tout d’abord, n’hésitez pas à vous investir dans le Réseau BIOTechno, c’est une formidable aventure et tout ceux qui se sont investis ont du mal à lâcher, j’en suis la preuve vivante et je sais que je ne suis pas le seul! Il est de plus en plus difficile de trouver un emploi dans un laboratoire publique; mais on n’entre pas en biotech/biopharma facilement non plus, surtout si on cherche un poste à sa juste valeur. L’acquisition d’une attitude “professionnelle” et la connaissance de l’entreprise sont 2 points primordiaux et cela se ressent dès la réception du CV. Intégrer le réseau BIOTechno et s’investir dedans m’a vraiment permis d’acquérir tout cela. Un autre conseil, les spécialistes des réseaux professionnels sont unanimes, pour qu’un réseau soit viables il faut donner avant de demander. S’investir, même peu, dans une association c’est s’investir pour et avec un groupe d’individus. Faites ce que vous pouvez pour perpétuer ce groupe, ne vous lancez pas dans des initiatives solitaires et faites participer au maximum le groupe. Bon courage pour l’organisation de BIOTechno 2012 et n’hésitez pas à penser aux anciens pour intervenir aux journées. Ayant été présent des 2 côtés j’ai vraiment trouvé la situation idéale. Finalement, c’est aussi un juste retour des choses que de pouvoir communiquer sur son expérience après avoir couru l’expérience des autres.

Propos recueillis par Asma Serier, PhD, Chargée de communication du Réseau BIOTechno, 19 octobre 2011.